La chambre d’hôtel dans le cinéma de la modernité…

Barbara Panero a mené une réflexion esthétique sur l’espace cinématographique de la chambre d’hôtel à partir du travail photographique et textuelle L’Hôtel  de Sophie Calle et les cinémas de Chantal Akmerman, Gérard Courant, Andy Warhol, Jim Jarmush, Alain Resnais, Wong Kar Wai, Milos Forman, Barbara Loden et Jean-Luc Godard.

chambre monterey

Plus qu’un simple décor de cinéma, la chambre d’hôtel est un lieu en puissance figurale cinématographe. Cette hétérotopie esthétique, pour reprendre le concept foucaldien, joue sur une logique de l’indéterminé, de l’anonyme, du quelconque, du provisoire, de l’errance, de l’entre-deux, caractéristique de notre modernité. La chambre d’hôtel se révèle être un non-lieu mais plutôt positif, un espace-temps singulier pour questionner l’être et de surcroît l’être en cinéma.

chambre je tu il elle

Que puis-je savoir et faire dans une chambre d’hôtel ? Lieu de l’introspection existentielle, heureuse ou malheureuse, la chambre d’hôtel est devenue un espace pour expérimenter un cinéma plus subjectif, qui travaille sur l’écriture d’un « je » cinématographique, personnel, autobiographique voire autofictionnel. Lieu de l’érotisme hors de nos quotidiens sociaux et genrés, hors de nos repères habituels, la chambre d’hôtel est le lieu paradigmatique qui réinvente la scène d’amour au cinéma, en aimant autrement.

amour d'un blonde

Cette réflexion propose de penser l’intime au cinéma à travers l’hétérotopie esthétique de la chambre d’hôtel et à partir du cinéma de la modernité qui accueille à partir des années soixante, cette révolution sociale et politique de nos rapports intimes. Qu’est ce que l’intime ? Comment et pourquoi représenter l’intime au cinéma ? Que puis-je espérer dans ce lieu de la chambre d’hôtel ?

2046-12

Dans un monde contemporain devenu malade d’Eros, la question de l’altérité, de l’invention de soi à travers l’autre, que figure le champ contre champ cinématographique, est essentielle pour le devenir amoureux d’une communauté.

lumière oeil des deux personnages


Barbara Panero est à la recherche d’un éditeur en cinéma...

Si vous êtes intéressée par l’originalité de cette recherche esthétique en cinéma et que vous souhaitez la lire absolument, je vous remercie de m’écrire  via la Cinereveuse… En remplissant le formulaire ci-après… 


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s